jeudi 16 juillet 2009

L'INCONNU DU NORD d'Anna Jansson

L'île de Gotland passe pour l'un des plus beaux paradis sauvages de Suède. Son chef-lieu, la petite ville de Visby, est une cité calme où chacun se connaît et se respecte. Forêts, plages et collines y sont autant de refuges pour les hommes et les oiseaux. L'inspecteur Maria Wern y mène l'existence d'une femme d'aujourd'hui, entre deux enfants adorés et un ex-mari souvent absent. Jusqu'au jour où l'île bascule dans la terreur. En lisière de forêt, un campeur a été retrouvé égorgé tandis qu'à quelques kilomètres au Sud, une épidémie de fièvre foudroyante se déclenche. Les malades meurent les uns après les autres, au même rythme que les assassinats qui se multiplient. Mais tout cela est-il vraiment une coïncidence ? Aidée du seul médecin qui lutte encore, Maria Wern veut tenir bon et mener son enquête. Une énigme où les inconnus sont nombreux... et très dangereux.

Pfffff... difficile de faire un résumé de ce livre puisqu'il ne s'y passe rien, mais alors rien du tout... en deux mots, un homme collectionneur de pigeons voyageurs constate qu'il a un pigeon inconnu qui a l'air malade, l'homme le soigne comme il peut. Peu après, il se sent malade lui aussi, pourtant il va chez sa voisine manger une omelette aux champignons. Le lendemain, tout va mal, il ne peut plus se lever du lit, il l'ignore, mais tous ses pigeons sont morts.

Un chauffeur de taxi va rendre visite à l'homme, n'obtenant pas de réponse, il entre par effraction dans la maison et constate que l'homme est mort. Sa voisine ne se sent pas bien non plus. Le chauffeur de taxi l'emmène à l'hôpital, peu de temps après elle va décéder.

Cependant, un homme est retrouvé par la police, dans une tente, égorgé. Maria Wern est chargée de l'enquête. Hélas, j'avais beau tourner les pages, l'enquête n'a pas eu lieu. L'auteur a préféré donner une importance, qui s'accroit au fil des pages, à l 'épidémie de grippe aviaire qui a lieu sur l'île de Gotland en Suède.

Il n'y a aucun suspense dans ce livre. Je ne me suis jamais autant ennuyée à la lecture de ce tome. Que c'est long ! On passe de protagonistes en protagonistes qui tombent malades à leur tour et sont hospitalisés. L'auteur parle beaucoup de la Sécurité Sociale en Suède et les tricheries des politiques.

Franchement je me suis ennuyée comme jamais. Je suis arrivée à la page 200 avec peine et finalement je lisais une page sur deux puisque ça ne parle de rien du tout.

Ce livre m'a été offert par l'éditeur, il m'est alors difficile de trop casser le livre, pourtant je ne peux m'en empêcher, si vous attendez un livre avec du suspense, passez votre chemin... ce n'est qu'un long récit sur les problèmes qui peuvent survenir lors d'une épidémie de grippe aviaire. Position des hommes politiques, résistance du virus au Tamiflu, manque de moyens face à cette épidémie... quarantaines en tout genres, on a l'impression que l'auteur a voulu surfer sur la peur de la grippe aviaire qui s'est abattu sur le monde il y a deux- trois ans et sur le phénomène de la grippe A (ou porcine) qui sévit actuellement sur la planète. Ça fait penser un peu à un livre opportuniste qui s'empare de l'actualité sauf que l'histoire et le scénario ont été complètement négligés.

Je ne me suis pas attachée aux personnages, puisque l'on passe d'un protagoniste à l'autre, sans véritable héros, et c'est l'une des grandes faiblesses de ce roman tout comme l'absence de véritable trame: pas de rebondissements, sensation de vide et manque d'épaisseur dans l'écriture . Je ne recommande pas ce livre aux amateurs de sensations fortes et de personnages à la psychologie détaillée.

Ma note 2/10


9 commentaires:

Isa (Laura du forum) a dit…

eh bin ! j'en suis comme deux ronds de flan ! et j'étais écroulée de rire à lire ta critique ! c'est l'auteur et l'éditeur qui vont être contents !!!!!!!

Ingrid Barnay a dit…

Coucou Isa, oui pas évident de faire une critique sur un livre offert !!! mais je préfère prévenir afin d'économiser 20 euros... dommage, je pense qu'ils ne sont pas prêts à me renvoyer un livre !!!

Bises !

Marco a dit…

Mieux vaut néanmoins un commentaire honnête ! Et tant pis s'il faut tirer à poulets rouges sur ce roman qui doit t'avoir laissé un souvenir très... volatil ;)

Sofihm a dit…

Je suis d'accord avec Marco, mieux vaut être honnête et dire ce que tu penses réellement. Et puis l'éditeur prend le risque d'essuyer une critique négative en t'envoyant le livre. Ce n'est pas parce qu'il est offert qu'il et forcément bien, non mais !

Le Mammouth... a dit…

Eh bah tiens, voilà un livre qui ne risque pas de blesser mon porte-monnaie !

Au fait, tu viens de te faire décerner le Blog d'Or, sors le champagne ! ;)

http://mammouthalivres.blogspot.com/2009/07/le-mammouth-samuse-10.html

Ingrid Barnay a dit…

Ah merci Le Mammouth ! je suis très honorée ! hélas je ne sais pas comment mettre le logo sur mon blog... en tout cas, je mets le lien de ton blog sur le mien ! encore un grand merci !

Sandrine a dit…

Bonjour,
Mon commentaire n'a rien à voir avec ce livre mais je ne sais pas comment te contacter autrement.
Je suis à la recherche d'un livre que j'ai lu il y a de nombreuses années, qui m'avait beaucoup plu mais dont je ne me souviens ni du titre ni du nom de l'auteur.
Si je t'en fais un petit résumé peut-être te sera t-il familier?
Je voudrais beaucoup le retrouver.
Merci.

pom' a dit…

j'ai déja pas envie de polar en ce moment alors, je passe

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Sandrine, j'attends avec impatience le résumé du livre en espérant que je puisse t'aider... n'hésite pas à laisser le résumé en commentaire, comme ça d'autres lecteurs peuvent éventuellement t'aider.

Cordialement

Ingrid