mercredi 18 mars 2009

UNE VENGEANCE AU GOÛT AMER d'Ann Rule


En apparence, Mike et Deborah ont tout pour être heureux. Ce jeune couple de médecins a trois enfants, habite dans une banlieue cossue et possède une maison splendide... Mais peu à peu, ce bonheur s'effrite. Mike souffre de maux de plus en plus graves dont nul ne connait la cause. Leur demeure est incendiée et deux de leurs enfants meurent dans les flammes...

La police s'acharne à touver un début de piste. Mike et Deborah n'ont pas d'ennemi connu. Qui alors peut bien s'attaquer à eux de façon si cruelle ?

Mike et Deborah sont mariés, mais dès le départ Mike sent que son mariage bat de l'aile. Deborah l'ignore et se réfugie dans la lecture. Ils sont tous les deux médecins, pourtant à la naissance de leurs trois enfants, Deborah préfère être mère au foyer. Peu de temps après, Mike trouve des flacons de médicaments cachés dans des tiroirs et réalise que sa femme se drogue.

Mike n'en peut plus et décide de divorcer. Deborah monte la tête de ses enfants contre son mari, et puis soudain leur maison brûle. C'est un incident qui va rapprocher le couple. Pourtant cette trève sera de courte durée.

Après un voyage ensemble en Amérique du Sud, Mike décide à nouveau de divorcer. Lorsqu'il le dit à Deborah, elle le prend très mal. Peu de temps après, Mike souffre de maux terribles, de diarrhées et de vomissements aigüs. Son état nécessite l'hospitalisation. Lorsqu'il va mieux, il rentre et les symptômes réapparaissent. Il est à nouveau entre la vie et la mort.

Une nuit, c'est le drame. Leur belle demeure brûle et deux de ses enfants périssent dans les flammes.

Dès le départ on sait qui est le coupable. Mais Ann Rule décrit tellement bien la psychologie des personnages que j'ai été happée par le récit. Impossible de lâcher le livre, j'ai voulu savoir pourquoi le couple en est arrivé là, comment on peut arriver à commettre l'inadmissible.

L'écriture est très fluide et l'auteur sait maintenir l'attention. Je me suis attachée au personnage de Mike, j'ai détesté Deborah dès le départ. C'est très bien écrit, il y a véritablement une maitrise du suspense.

C'est le premier livre d'Ann Rule que je lis et sûrement pas le dernier. Franchement j'ai été conquise. La tension est palpable à chaque page. Si vous avez des suggestions concernant des livres d'Ann Rule qui vous ont plu, n'hésitez pas à me laisser votre commentaire...

Ma note 9/10 Édité chez Michel Lafon


6 commentaires:

lilcassie a dit…

J'aime beaucoup les livres d'Ann Rule et j'attends avec impatience de pouvoir lire celui-ci!

Ingrid Barnay a dit…

C'est lequel ton préféré lilcassie ? j'ai envie d'en lire encore ! merci !

lilcassie a dit…

Je les ai tous aimés et certains datent un petit peu! Si je devais en citer un ou deux en particulier, je dirais : "Un tueur si proche" qui relate l'histoire du tueur en série Ted Bundy et "On a tué mes enfants".

Ingrid Barnay a dit…

Merci lilcassie, je note, surtout Un tueur si proche !

alexa a dit…

Merci pour ce résumé. J'ai lu presque tous ses livres. Et effectivement "un tueur si proche" et "on a tué mes enfants" ont été mes préférés.
Chacun de ses livres est assez déstabilisant et on se pose quasiment toujours la même question : comment certains peuvent en arrivés à de telles extrémités ?

Anonyme a dit…

La riviere rouge sans plus les deux déja cités .. nouveau vennu sur ce blog j'en suis Fan .. je viens regulierement maintenant pour guider mes lectures

merci Lorent