samedi 21 mars 2009

L'ETREINTE DU MAL de Chelsea Cain

Gretchen Lowell est une tueuse psychopathe, une manipulatrice absolue qui, même derrière les barreaux, a continué à tuer. Désormais placée sous haute surveillance, sans la moindre marge de manœuvre, elle trouve malgré tout le moyen de mener la danse en mettant au point un redoutable scénario. Pour que revienne à elle sa dernière victime, la seule qui ait trouvé grâce à ses yeux et à qui elle ait laissé la vie sauve : l'inspecteur Archie Sheridan. Car lorsque la nouvelle de l'évasion de Gretchen se répand, Archie n'a qu'une envie : retrouver celle qui n'a jamais cessé de le hanter. Parce qu'il sait pertinemment que cette reine du mal peut frapper à chaque instant, mais aussi, et surtout, parce que lui-même ne peut résister au désir qui le tenaille de la rejoindre et de s'abandonner, une dernière fois, à l'étreinte du mal...

Nous voici dans la suite de « Au Cœur du Mal ». Rappelez vous, Archie Sheridan avait été le prisonnier d'une tueuse en série, Gretchen Lowell, et avait subi de nombreuses tortures. Son corps a été marqué par de multiples cicatrices, elle lui avait enlevé la rate, dessiné au scalpel un cœur près de son omoplate.

Gretchen avait été arrêtée et emprisonnée, pourtant Archie faisait une obsession sur elle, allant lui rendre visite toutes les semaines en prison. Grâce à ces visites, Archie pouvait identifier une à une les nombreuses victimes de Gretchen. Néanmoins ces visites étaient une relation perverse.

Dans « L'Etreinte du Mal » on retrouve Archie qui s'est remis avec sa femme et ses enfants. Ses visites auprès de Gretchen ont cessé. Mais rien ne va, il fait toujours une obsession sur elle. Son ami, Henry, sent que Archie va craquer et demandera à revoir Gretchen. Il prend alors la décision de la faire transférer vers une autre prison de haute sécurité. Grâce à un redoutable scénario, elle arrive à s'échapper. Et Archie sait qu'il va la revoir et qu'il ne résistera pas au désir de la rejoindre.

Dans ce tome, j'ai éprouvé encore plus de plaisir que dans le premier... la psychologie des personnages est plus profonde, il y a beaucoup de suspense. En toile de fond, il y a deux enquêtes policières, en effet, des cadavres sont retrouvés dans un parc, et en même temps, Susan, la journaliste, cette fois avec les cheveux bleus, mène l'enquête sur un détournement de mineur fait par le sénateur Castle. Il a été pendant longtemps l'amant d'une mineure, Molly, 14 ans, qui a accepté de tout raconter à Susan. Hélas, le supérieur hiérarchique de la journaliste bloque l'article. Le sénateur Castle étant très populaire.

J'ai retrouvé avec plaisir Henry et Susan ainsi que les deux protagonistes principaux. Archie est toujours aussi torturé et auto-destructeur notamment en se shootant aux analgésiques pour calmer ses douleurs qui font suite aux tortures que Gretchen lui a infligées. Henry est toujours un fidèle ami pour Archie et Susan toujours aussi butée et sympathique.

C'est un livre très vite lu. Les chapitres sont très courts et agréables à lire. J'ai été captivée par l'intrigue très habile. Je vous conseille de lire le premier volet d'abord, « Au Coeur du Mal » Hélas il faudra attendre 2010 pour lire la suite. C'est long, très long !!!

Ma note 8.5/10


5 commentaires:

chris89 a dit…

Merci,je note les deux titres ton billet est très tentant !

Ingrid Barnay a dit…

Oui Chris89, ces 2 livres en valent la peine ! les personnages sont très attachants... bonne lecture !

La Bouquineuse a dit…

A chaque fois que je fais des recherches sur Googles je tombe sur ton blogue, tu es la fan de thrillers du web, je n'ai que des passes romans policiers, bravo pour ton blogue, très bien outillé.

Ingrid Barnay a dit…

Merci La Bouquineuse ! les thrillers c'est ma passion... de temps en temps je fais une pause, mais je reviens toujours aux livres bien sanglants ou plein de suspense... Merci pour ta visite !

Anonyme a dit…

Je partage ta critique.
Un livre haletant, plein de rebondissements entre les deux intrigues. Je l'ai dévorée d'une traite!
J'ai hâte de connaître la suite.