mercredi 28 janvier 2009

CHIENS DE SANG de Karine Giebel


Courir; toujours plus vite. Plus loin. Fuir la mort qui plane au-dessus d'eux; oiseau de proie aux ailes gigantesques dont l'ombre les dévore déjà. Diane a choisi la fuite. D'instinct. Elle sait qu'ils sont derrière. Juste derrière. Avance minime, infime. Comme son espérance de vie, désormais. Pourtant, elle marche. Pourtant, elle veut vivre. Rémy avance. Avec le poids de la peur qui comprime son cœur. Le poids de la fatigue, comme un boulet enchaîné à ses jambes. Il devrait être ailleurs, en ce moment même. En compagnie de sa femme et de sa fille. Mais non, il est là, errant dans ces bois inhospitaliers, avec ces inconnus qui fuient comme lui. Il est devenu une proie. Rien qu'une proie. Il n'existe plus. Déjà mort. Alors, pourquoi a-t-il aussi peur? Le monde est ainsi fait, qui ne changera jamais. Les chasseurs d'un côté, les proies de l'autre.

Rémy est un SDF de Paris, il erre dans le froid à travers les rues de la capitale. Un soir, il assiste à une rixe entre des voyous et un propriétaire d'une Mercedes. N'écoutant que son courage, il aide le propriétaire du bolide à se débarrasser des voleurs. Pour le remercier, ce dernier lui confie un travail dans son château comme jardinier. Rémy accepte et monte dans la voiture... Bien plus tard, il se rend compte qu'il est tombé dans un guet-apens. Avec 3 autres compagnons, il fera office de gibier pour une chasse à courre.

Diane est photographe, un jour elle se balade en forêt et assiste à un meurtre. Un jeune ermite est tué accidentellement par des chasseurs. Elle a eu le temps de prendre l'incident en photo. Hélas pour elle, ils se rendent compte de sa présence. Pour eux, il n'y a qu'une solution, se débarrasser d'elle. S'ensuit une fuite sans issue pour la jeune femme.

C'est juste l'histoire de plusieurs personnes qui sont prises comme cible par des chasseurs. Le récit est répétitif et sur plusieurs pages on assiste tout le temps à la même chose. La fuite... D'accord, j'ai souffert un peu avec les protagonistes, mais le récit est tellement court que je n'ai pas pu m'attacher aux personnages.

Ce livre ne comporte que 283 pages écrits en gros caractères, donc très vite lu. Franchement j'ai préféré mille fois Les Morsures de l'Ombre !

Ma note 6/10


7 commentaires:

Zonelivre a dit…

Bonsoir Ingrid,

C'est intéressant de voir combien l'avis d'un lecteur pour diverger d'un autre. J'ai trouvé Chiens de Sang plus intense que Les Morsures de L'Ombre ! J'ai aimé le rythme et dès le départ je me suis attachée aux personnages en me demandant qui m'accompagnerait jusque dans les dernières lignes,
Amicales pensées,
Sofy

Ingrid Barnay a dit…

Coucou Sofy ! contente de te voir par ici ! en effet, nos opinions divergent... aurais tu un autre roman de Karine Giebel à me recommander ?

A bientôt !

Amicalement

Ingrid

VIVI a dit…

Bonjour Ingrid,
J'ai découvert par hasard ton blog sur internet et depuis je l'ai mis en favori ! Je suis aussi fan de thrillers et de temps en temps,je vais voir ce que tu lis pour me donner de nouvelles idées!!!

En ce qui concerne Karine Giebel, je conseille ABSOLUMENT le livre " Meurtres pour rédemption " : il est extraordinaire, les personnages sont très attachants ( surtout l'héroine )et lorqu'on referme le livre, on est réellement bouleversé...

A bientôt ! Sylvie

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Sylvie !

Un grand merci pour ta visite ! je vais m'empresser de commander Meurtres pour Rédemption ! merci pour ta suggestion

Amicalement

Ingrid

jeanjean a dit…

j'ai toujours peur de tomber sur le "Patterson de trop", du coup je n'en lis plus ! Faudra que j'y revienne un de ces quatre...

Jerome a dit…

Bonjour Ingrid,
Alors là, je ne vous comprend pas. (Je vous taquine un peu ;-)

Je viens de le finir : c'est le meilleur des 3 que j'ai lus.
Je lui mets 8,5/9, tellement c'est superbement écrit : simple, pas de phrases... que des mots (ou presque). Pour mieux flipper avec les acteurs... et ses sentir traqué !!!

A un moment, j'ai pensé à un vieux film qui s'appelé "La traque" je crois pour la partie avec Diane ;
et puis à Hell.com pour la partie de chasse (c'esst plutôt du ball-trap qu'ils font dans Helle, plutôt qu'une chasse à cour.

Je vais passer à "Jusqu'à ce que la mort..." avant de passer à ce qui est censé être le meilleur : "Meurtre pour rédemption".

En tout cas, tous mes remerciements Ingrid pour m'avoir fait découvrir cet auteur.

Vraiment TOP !

Bien à vous,

Jerome

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Jerome,

Je vous souhaite une bonne lecture pour Meurtres pour Rédemption, c'est en effet le meilleur livre que j'ai lu ces 3 dernières années !

Cordialement

Ingrid