dimanche 6 avril 2008

FAUX COUPABLE de John Katzenbach


Il s'appelle Michael O'Connell. Il est jeune, beau garçon, charmeur …et fou à lier. Au cours d'une soirée, il fait la connaissance de la séduisante Ashley Freeman, récemment diplômée de l'université. Ils boivent un verre, puis quelques autres, et finissent par passer la nuit ensemble. Dès le lendemain, la jeune fille se rend compte qu'elle a fait une bêtise. Elle essaie poliment de se débarrasser de O'Connell, mais cela se révèle impossible. « Nous sommes amoureux l'un de l'autre », explique-t-il.
Peu après, le père d'Ashley, professeur d'histoire à l'université, trouve une lettre écrite par O'Connell à sa fille, dont les termes ne laissent pas de l'inquiéter : « Personne ne t'aimera jamais comme je t'aime.
Personne. Nous serons ensemble pour toujours. D'une façon ou d'une autre. » Interrogée, Ashley prétend qu'elle est en mesure de régler seule le problème. Son père consulte alors Sally, son ex-femme. Avocate, et prédisposée à réfuter tout ce que dit son ex, celle-ci affirme qu'il n'y a pas matière à s'alarmer. Sa compagne, Hope, professeur de gym dans un lycée huppé, n'est pas tout à fait de cet avis mais pendant quelque temps, les trois adultes espèrent que le jeune homme se lassera et qu'il cessera de harceler Ashley.
Au contraire, le harcèlement prend de l'ampleur. Outre ses courriels incessants, et de plus en plus
menaçants, O'Connell agresse sauvagement un soupirant de la jeune fille, et le laisse pour mort. Quand son père obtient de le rencontrer et lui propose de l'argent , le harceleur se contente de lui rire au nez. Avant de s'attaquer sérieusement aux membre de la famille d' Ashley. Où le harceleur s'arrêtera-t-il ? Faut-il prévenir la police ? Mais pour quelle raison ?
Aucun crime n'a été commis !
Alors, que peuvent faire des gens raisonnables face à un fou criminel, à l'intelligence diabolique ? Agir en dehors des lois, et se débarrasser du monstre, une bonne fois pour toutes. Mais sauront-ils se montrer plus malins, plus rusés, plus violents encore que leur adversaire ?


Un soir de beuverie, Ashley fait la connaissance de Michael, elle passe la nuit avec lui. Le lendemain elle lui fait comprendre qu'il s'agit d'une histoire sans suite. Hélas, Michael ne la croit pas et fera une obsession sur elle. Lorsqu'enfin Ashley arrive à lui faire comprendre que c'est fini entre eux, commence pour elle et son entourage un vrai cauchemar.

Pour la famille d'Ashley, il faut réagir et ne plus se laisser faire. Michael n'a commis aucun crime, donc faire appel aux autorités est inutile. Il va leur falloir beaucoup d'imagination pour arriver à faire cesser cet harcèlement.

Si vous avez aimé L'Analyste du même auteur, alors ce livre est fait pour vous. Il n'y a pas d'hémoglobine pas de cadavres partout, néanmoins il y a beaucoup de suspense. La fin est un tout petit peu bâclée...

Ma note 8/10

3 commentaires:

Marco a dit…

Encore un roman qui promet... :)

gilles.payet73 a dit…

Je viens de finir ce livre que je trouve excellent malgré un suspens extrêmement prenant et pesant. En effet, compte tenu des "malversations" de Michael il m'a été difficile de lire deux chapitres de suite sans faire une pause.
De toute façon, il faut le lire.

mic a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre. Un texte bien construit, brillant et intelligent.Ce duel à mort, implacable et terrifiant m'a passionné de bout en bout.
J'ai très envie de lire "l'Analyste". A bientôt!