vendredi 11 janvier 2008

SUR MA PEAU de Gillian Flynn

La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà l'été dernier, une enfant avait été enlevée. On l'avait retrouvée peu après, étranglée, les dents arrachées... La jeune journaliste Camille Preaker est envoyée sur les lieux pour couvrir l'affaire. Elle a grandi à Wind Gap et elle sera la mieux placée pour enquêter, selon le directeur de son journal.
Mais pour Camille, retourner sur les lieux de son enfance, c'est réveiller des souvenirs douloureux.
Adolescente, incapable de faire face à la folie de sa mère et traumatisée par la mort inexpliquée de sa sœur cadette, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices...
Le cadavre de l'enfant disparue est bientôt retrouvé et, très vite, les soupçons de la police se portent sur le frère d'une des fillettes. II semble le coupable idéal, mais Camille a des doutes.
Hantée par la tragédie de son enfance, elle comprend très vite qu'elle devra pourtant trouver la force de l'affronter si elle veut découvrir la vérité...

Résumé Evène : Camille Preaker, à peine 30 ans, travaille comme reporter pour un journal de Chicago. Son patron l'envoie à Wind Gap, la petite ville du Missouri où elle a grandi pour élucider une affaire de disparitions de petites filles. Camille est très réticente à l'idée de retourner à Wind Gap, et surtout d'y retrouver sa mère, son beau-père et sa demi-soeur de 12 ans, Amma. Neuf mois auparavant, une enfant de 11 ans a été retrouvée étranglée, toutes ses dents arrachées. Maintenant, Natalie, 12 ans, a disparu. On la retrouve bientôt, étranglée, les dents arrachées elle aussi. Camille suit l'enquête de Richard, le 'profiler' détaché sur les lieux. Parallèlement, elle retourne habiter chez Adora, sa mère. Les relations sont tendues entre la mère et la fille, perturbées par le souvenir de la mort de Marian, la petite soeur de Camille décédée des années plus tôt d'une maladie étrange. Au fur et à mesure de son enquête, Camille met à jour des secrets de famille inavoués, essaie de comprendre les raisons pour lesquelles, adolescente, elle a éprouvé le besoin de se scarifier, gravant sur sa peau toutes les émotions qu'elle était incapable d'exprimer. Quand enfin, elle comprend la vérité sur sa mère, la mort de sa petite soeur et les disparitions des fillettes, elle n'a plus qu'une idée : fuir pour oublier à jamais l'horreur et la folie familiale...

L'intrigue passe au second plan derrière cet aspect malsain. Au niveau de l'histoire à proprement parler, ça met du temps à se mettre en place, à avancer. Ceux qui attendent des rebondissements et du rythme dans ce roman risquent donc d'être un peu déçus.

J'ai trouvé quelques longueurs à ce récit, ce livre est à conseiller à ceux qui veulent faire une pause pour l'hémoglobine, car dans Sur ma Peau il n'y en a pas... Gillian Flynn nous parle surtout de la psychologie de Camille, torturée par une enfance difficile auprès de sa mère.
Très vite l'enquête passe au second plan pour laisser la place à l' héroïne et à toutes ses peurs, celles qu’elle porte en elle ou plutôt sur elle, celles qui sont gravées sur sa peau à tout jamais. Car Camille s'auto mutile en gravant sur elle des mots qui n'ont aucun sens.

J'ai bien aimé, mais pas au point de le lire une deuxième fois ... dommage pour les longueurs, je sais que Camille est torturée par sa jeunesse, mais ces descriptions font qu'il y a beaucoup beaucoup de longueurs. Un crime de plus aurait fait du bien à ce livre... (merci à Passion Livres pour leurs critiques)

Ma note : 6.5/10

4 commentaires:

Anonyme a dit…

il es géniale il me correspond bien

Callophrys a dit…

je ne l'ai pas encore fini mais ça ne saurait tarder...il est moins rapide effectivement que d'autres thrillers mais je pense que ce ne sont pas les crimes et leur resolution qui concernent reellement l'auteur.Elle est plus dans la psychologie de son heroine ,de l'explication de toutes ces mutilations et c'est au rythme lent de l'enquete que ressortent les souvenirs
A continuer sans attendre donc

Anonyme a dit…

Je suis en train de lire"les lieux sombres".Pas trop de sang,mais c'est superbe.Pourtant ,en général,je prefere les Grangé,Conolly ey autre Chattam,mais celui ci vaut le detours.

Anonyme a dit…

Je ne connais pas ce livre,mais"Les lieux sombres",est un des meilleurs livres jamais lu.Etonnant qu'il ne figure pas dans vos coups de coeur,c'est un chef d'oeuvre.