vendredi 9 novembre 2007

PERSONNE N'Y ECHAPPERA de Romain Sardou


New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute. 24 cadavres ! Tués d'une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte. Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de compte ? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police. Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, tout jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste au Durrisdeer Colleae une université richement dotée dont les terres jouxtent le chantier des 24. Très vite, quelque chose l'inquiète sur le campus. Bientôt, Franklin va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes.

24 corps sont découverts sur un chantier d'autoroute. Tous tués d'une balle en plein coeur, personne ne s'est débattu... Seuls trois corps présentent des traces de tortures, un corps présente des traces de brûlure autour du front, comme s'il aurait été placé sur une chaise électrique... une femme a accouché sauvagement en ayant beaucoup de séquelles. Tous les morts se connaissaient, ont mangé la même chose les derniers jours. Est-ce un suicide collectif ? Une secte ? Hélas le shérif ne peut continuer son enquête car le FBI a repris le flambeau. Personne ne réclame les corps...

La lecture est aisée, palpitante. Une grande surprise ce livre, c'est machiavélique, il y a beaucoup de suspense. C'est captivant !!! Et quelle fin ! j'ai été emballée... Je suis un peu triste que le livre s'achève comme ça, mais il faut dire que c'est original...

Ma note 8/10

12 commentaires:

florinette a dit…

Si tu dis que c'est une lecture captivante, c'est déjà bon signe !!

Marco a dit…

En regardant le synopsis de Pleine Brume, j'ai l'impression que Un jour des choses terribles est une suite : c'est la même ville, on reparle des meurtres d'enfants et la brume est omniprésente.

Ingrid Barnay a dit…

Oui Marco, Un jour des Choses Terribles est la suite de Pleine Brume...on peut les lire dans le désordre, mais personnellement je conseille de lire Pleine Brume avant.

Marco a dit…

trop taaaaaard... je suis dans la seconde brume depuis quelques dizaines de pages. Je dois dire que le début est assez lent mais dans ce roman, cela ne me gène pas : j'ai l'impression de sentir les brumes m'envelopper peu à peu (non, personne ne fume chez moi :) ). J'espère quand même que cela va s'emballer un tout petit peu car pour l'instant, je préfère les ambiance de M'sieur Thilliez...

Marco a dit…

je vois que le livre t'a plu. Penses-tu comme moi que quelques années en fût de chêne permettront d'obtenir un grand cru Sardou ?

Ingrid Barnay a dit…

Sardou à sorti des contes de Noel et il parait que c'est très bien écrit. Au fait, je lis le même bouquin que toi et je dois dire "qu'est ce que je m'ennuie" !!! ça part dans tous les sens, il ne se passe pas grand chose ! je préfère 1000 x Pleine Brume !!! Je vais l'offrir à mon beau père qui est Bourguignon, il appréciera sûrement les descriptions...

Ingrid Barnay a dit…

Ah ça y est, il se passe quelque chose... enfin je m'intéresse à la lecture du livre en question... et toi Marco où en es-tu ?

Marco a dit…

Hier, j'ai dépassé la page 250. Au départ, je me suis dit, 'tiens, c'est chouette, ça démarre progressivement comme une brume qui nous enveloppe peu à peu', puis après une centaine de pages 'euh... je commence à m'ennuyer, là, il serait temps que ça démarre'. Vers le milieu du livre, l'ambiance bascule et j'ai même eu des frissons (faut dire que j'étais en train de lire en soirée). Voyons si tu penseras comme moi :)

Pour Sardou, j'ai 'Une heure avant Noël' dans ma bibliothèque. Je le lirai un de ces quatre mais je pense qu'après Botti, je lirai soit 'La plage d'Ostende', soit 'Darling', soit 'Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux...', histoire de varier un peu. J'attends toujours que ma librairie m'appelle pour me dire que 'La mémoire fantôme' et 'Deuils de miel' sont arrivés...

Bonne semaine

DeL a dit…

J'aimerai beaucoup le lire celui-là.
Dans ma bibliothèque, mais pas encore lu : "Sauver Noël" et "Pardonnez nos offenses".

Marc Legrand a dit…

Un grand talent, pas en devenir, actuel. Décidément, quelle lignée d'artistes que les Sardou.

Ingrid Barnay a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi, il semblerait que Romain Sardou ait trouvé sa voie avec brio !

Miss G a dit…

J'ai lu ce livre et je ne l'ai pas franchement apprécié.
Il est long à démarrer, et malheureusement j'ai deviné très vite l'intrigue et la fin.
Les signes laissées par Romain Sardou m'ont permis de très vite comprendre le livre, j'avais déjà lu des livres avec ce genre de retournement de situation (Agatha Christie en a écrit un très bon dans cette veine-là).