dimanche 30 septembre 2007

PEUR de Thierry Serfaty

Il a décidé d’affronter les fauves affamés.
Sans nourriture...

Elle est montée au sommet d’une tour.
Pour faire face au vide...

Une autre n’a pas bouclé sa ceinture.
Et a accéléré...

Ils avaient tous du défi dans les yeux.
Comme s’ils étaient enfin libres.
Des photos en témoignent.

Quand il comprendra la raison de ces actes, le commissaire Érick Flamand n’aura qu’une hantise : arrêter l’hécatombe.

Traduits dans une dizaine de pays, des adaptations à l’écran en cours : si ses romans ont conquis le public et la critique, c’est parce que Thierry Serfaty a su mettre au service du thriller l’exploration des émotions humaines. Ici, c’est la peur qui mène le bal.
La peur dont l’auteur joue de façon aussi diabolique que ceux qui, dans le livre, veulent la manipuler.
La peur qui hante chaque être humain.
La vôtre.

Thierry Serfaty a écrit :
A Paris et ailleurs, des femmes et des hommes meurent de façon stupéfiante - de quoi faire la une des journaux, puis les dossiers sont refermés.

Seulement voilà : la femme d'un des morts ne veut pas en rester là, elle refuse le suicide et exige une enquête. Et quand Erick Flamand, notre flic de choc - toujours maîtrisé, toujours en costar et toujours supra-maniaque - va s'y coller, entraînant son équipe (Laura, la splendeur volcanique qu'il a épousée, et Marina, plus maternelle que jamais), il découvre que ces gens sont phobiques et qu'ils ont commis l'impensable en affrontant un ennemi titanesque : l'objet de leur terreur. Imaginez un peu : vous seriez phobique des araignées, et vous iriez vous jeter dans une fosse pleine de mygales...

Pourquoi ? Comment ? Et surtout : qui est derrière tout cela ?

Remonter aux origines de la peur - cette émotion fondamentale qui nous sauve la vie à chaque instant mais qui peut aussi détruire notre existence - et débusquer le "cerveau" : voilà ce qui attend l'équipe. Et elle sait qu'il faut le faire vite, parce qu'on le lui a dit : " S'il est possible de se battre contre la peur et ne plus en être l'esclave, s'il devient concevable d'affronter ce qui nous effraie, si ce fantasme universel devient accessible, croyez-moi : on n'est qu'au début de l'hécatombe". Car derrière ce fantasme qu'on partage tous, quel danger nous guette ?

C'est sûr, ce livre est mon coup de cœur de 2007... Un petit résumé : J
ohan entre dans la cage aux fauves d'un zoo, sans nourriture devant les fauves affamés, il se laisse déchiqueter par les félins.
Sa femme, certaine qu'il ne peut s'agir d'un suicide, contacte le commissaire Erick Flamand pour qu'il découvre les raisons d'un tel geste, d'autant que Johan était sujet à une peur panique des félins.
D'abord étonnés, l'équipe du commissaire doit se rendre à l'évidence après qu'une jeune femme s'est jetée du haut d'une des tours de la Défense alors qu'elle éprouvait pourtant une phobie des hauteurs : quelqu'un manipule les phobiques. Pourquoi un photographe est toujours présent lors de ces suicides ? Et pourquoi ? Bientôt surviendront d'autres suicides spectaculaires.

L'écriture est fluide, les effets très visuels, parfaitement décrits. Les chapitres sont courts, c'est véritablement un grand thriller. J'attends la suite avec impatience (annoncé pour 2008) Les personnages sont crédibles, l'intrigue ne faiblit pas tout au long de ces 500 pages. Je dis un grand bravo à Thierry Serfaty... Je me suis attachée aux personnages d'Erick, Laura et Marina. L'histoire est palpitante... J'ai eu de la peine à lâcher ce livre ne serait-ce que pour me reposer !!! quelle frustration d'arriver à la fin du livre, je n'ai pas eu envie de quitter les personnages... vivement la suite !!!

Franchement, si vous voyez ce livre, ruez vous dessus !!!

Ma note 9/10

8 commentaires:

Éric a dit…

J'attends ton commentaire avec beaucoup d'impatience ! Il me tente énormément... À bientôt !

Marco a dit…

Et moi, j'ai déjà craqué : en me rappelant que ça allait sans doute être ton coup de coeur pour 2007, je l'ai acheté à la librairie. J'ai déjà eu pas mal de bonnes surprises via ton blog (j'en parle d'ailleurs dans mon dernier post, à la fin).

J'espère que ton avis final sur 'Peur' me rassurera... :)

florinette a dit…

J'ai "La nuit interdite" qui m'attend bien sagement, s'il me plaît celui-ci sera certainement le suivant !!

Ingrid Barnay a dit…

Marco, tu n'as rien à regretter, Peur est un bon bouquin mieux que La Nuit Interdite, à mon humble avis...

Merci pour ton petit coup de pub, ça me fait plaisir Marco. J'adore ton site, bien qu'il manque la rubrique commentaires (je ne lâcherai pas !!!)

Bonne soirée et bon week end !!!

Marco a dit…

Youpiiie, la Femme de Del Monte a dit Ouiiii : ce sera un bon livre :)))

En passant, j'ai aussi acheté "Un jour, des choses terribles..." et pour les commentaires, hélas, ma petite femme ne lâche pas non plus : pas de 'chat' pendant la journée de travail. Je fais comme tous les hommes : je suis le chef à la maison, mais c'est elle qui commande :)

A propos, fameux,e train d'enfer pour Ange rouge, je frissonne :)

Et pour la pub, c'est normal. Je ne pense pas avoir déjà été 'enduit en horreur' par tes conseils.

Ingrid Barnay a dit…

Un jour, des choses terribles, j'ai lu beaucoup de bonnes critiques concernant ce livre, je crois que je vais craquer aussi... comment résister ?
IL y a un livre dont on parle partout et en très très bien c'est Porteurs d'âmes de Pierre Bordage, vraiment d'excellentes critiques, je dois aussi demander l'avis de mon chéri car le "tas" de livres à lire n'arrête pas d'augmenter !!!

Marco a dit…

Porteur d'âmes est également dans ma liste d'achats futurs.

Mais je dois tout arrêter car le nouveau bernard Werber est arrivé et j'espère qu'il sera d'aussi bonne facture que le Souffle des Dieux. Il mùe tarde de savoir comment il a clôturé cette saga. J'avais détesté le Papillon des étoiles, mais je pense que Le mystère des dieux devrait être bon. je l'espère, en tout cas :)

anais a dit…

je l'ai vu j'ai hésité
suite à ton avis je vais me jeter dessus :-)