samedi 8 septembre 2007

L'OMBRE DU SOUPCON de James Grippando


Depuis l’accident – qui selon elle n’en était pas un – dont elle a été victime, Peyton, brillante interne en pédiatrie, se sent observée, suivie, harcelée. Cependant, ni la police ni son mari ne prennent ses craintes au sérieux. Mais les étranges coïncidences se succèdent : ces roses rouges qu’on lui laisse un peu partout, ces inquiétants appels téléphoniques. Peyton doit se rendre à l’évidence : tapi dans l’ombre, à l’affût de ses moindres gestes, un homme attend pour la tuer...

Peyton est interne en pédiatrie, un soir elle prend la voiture alors qu'il neige à gros flocons. Elle aperçoit une voiture qui vient en sens inverse et se rend compte que cette voiture veut l'emboutir. Pour l'éviter elle sort de la route et plonge dans un lac, elle est presque engloutie, anesthésiée par le froid, la mort est proche... pourtant un inconnu l'extirpe de la voiture, la sort de l'eau et la pose sur la berge, puis, cet inconnu disparait. Peyton est traumatisée... qui est cet inconnu ? pourquoi a t'il disparu ainsi ?

Son mari est appelé au chevet de Peyton, elle lui explique que quelqu'un a voulu la tuer, mais il ne la croit pas, d'ailleurs la police ne la croit pas non plus. Peyton est seule à penser qu'on veut la tuer, et en effet, un homme est là à la suivre, à lui laisser des roses un peu partout, à lui envoyer des messages...

Dans le récit, Peyton sera soupçonnée du meurtre de son prétendu amant, comment s'en sortir ? comment arrivera t'elle a faire comprendre à son entourage qu'elle n'a tué personne, que ce n'est que de la malveillance de la part d'un homme bien dangereux et qui veut, plus que tout, sa perte...

Dès les premières pages j'ai été prise par le récit. Il y a du suspense dès le début, pas de descriptions longues et inutiles. James Grippando va droit au but. J'ai été surprise par le style, j'aurais presque pu penser que ce livre avait été écrit par une femme...

Ce n'est pas sanglant, c'est une lecture facile, ça ne prend pas la tête, il n'y a pas 30 000 personnages donc pas besoin de beaucoup de concentration pour venir à bout de ce livre...

Ma note 7.5/10 j'enlève un point parce que j'ai deviné un peu la fin, un point pour le manque d'hémoglobine mais bon, ça reste un bon thriller...

1 commentaire:

virginie a dit…

bonjour,
je decouvre ton site, j'adore,je suis fan de thriller egalement!!
Est ce que je peux te mettre dans mes liens?
Mon blog ne parle pas de ce style de litterature, il reflète une autre partie de moi, mais qqes textes, classés dans "le coté sombre de la belette" (un truc du genre...je me souviens plus trop..Lol),il y aura peut être des textes qui te plairont.
Sinon, en lien sur mon blog, SAM, avec qui nous ecrivons un roman, et un thriller (justement) à venir..Voilà!
En attente de ta réponse, bonne journée, et bravo pour ton blog...Une mine pour faire son choix!
amicalement
virginie
http://www.edensland-doudou.com