lundi 29 août 2011

GIGN

Suite au décès de ma mère, j'ai eu un passage à vide où la lecture ne me tentait plus, mais voici enfin que je reprends ma passion. Ma lecture actuelle ? Le GIGN par le GIGN qui m'a appris beaucoup sur ce groupe faisant partie des élites pour notre protection à tous.

Si vous avez un livre à me recommander pour en savoir plus sur leur ancien général, je serais heureuse que vous me communiquiez le nom de l'ouvrage.

Si vous aussi vous êtes intéressés par la formation et l'organisation du GIGN , je vous propose de vous rendre sur le site de GIGN ORG afin de commander le livre, le site est très sérieux et pour le paiement c'est sécurisé (j'espère bien !!!)

A très bientôt pour mes impressions sur ce magnifique ouvrage.

28 commentaires:

laurence a dit…

bon courage et j'espère que tu retrouveras le gout de la lecture.

Anonyme a dit…

Bon courage... A bientôt :o)
Une fidèle lectrice.

Morgane

Anonyme a dit…

Bonjour,
Quel dommage ! (moi qui venais de trouvez votre blog et qui commence seulement depuis cet été à lire des thrillers) y'a tant de choses à lire, changez de genre de lecture, hasardez vous et là coin d'une page, vous allez être hapée et... Allez y continuez... bien cordialement. Alain

Joelle a dit…

Je te comprends tout à fait ! De mon côté, ça a été l'inverse : à la mort de ma maman, je me suis plongée dans la lecture, comme si cela pouvait me faire oublier la réalité ! Bon courage et j'espère que tu finiras par atteindre une sorte de sérénité et que tu reprendras la lecture.

Camille a dit…

Bonjour,
Comme tout cela est triste, surtout pour vous et puis pour nous ! Je vous dois nombre de mes meilleures lectures en thrillers et vous me manquez, vos billets, votre style et ce goût pour les frissons que nous avons en commun.
Lorsque j'ai perdu mon père j'ai d'abord cru, étrangement, que je n'aurai plus jamais peur de rien et puis c'est tout l'inverse qui s'est produit... la mort nous vole celui qu'on aime et une énorme partie de ce que nous étions. Ce vide que vous ressentez va se combler petit à petit par de nouvelles et jolies choses et vous pourrez enfin apprécier vos souvenirs ! Je vous souhaite d'aller mieux, de revenir, de sourire, d'aimer et de frissonner encore !!!
Bien sincèrement,
Camille

Chaparal a dit…

Bonjour Ingrid,
je vous présente avec retard mais avec sincérité toutes mes condoléances pour le décès de votre maman. Je m'étonnais de ne plus rien lire sur votre blog que je visitais quotidiennement et dont je m'inspirais souvent pour le choix de thrillers à lire. J'avais été heureux aussi de vous envoyer par poste celui écrit par mon amie Lyndia 'La Vesdre Meurtrière' et qui est resté par la force des choses de longs mois en page 1 de votre blog. J'espère que vous retouverez bientôt l'apaisement intérieur et l'envie de lire car tous ici nous savons à quel point vous étiez une lectrice assidue et passionnée. Beaucoup de pensées amicales pour vous et votre famille - a bientôt j'espère.
Bisous d'un ami de Belgique
Patrick de

Adeline a dit…

Bonjour
je suis une fidele de votre blog et je suis vos lectures.
Je voulais vous souhaiter toutes mes condoléances pour votre mere mais aussi felicitations pour votre mari.
Jespere que le gout de la lecture vous reviendra, vos critiques sont sinceres. Mais penser a vous pour le moment et a votre famille.
Bien sincerement
Adeline

Anonyme a dit…

bonjour
je vous souhaite énormément de courage,prenez bien soin de vous et revenez nous un jour je l'éspère car votre blog est vraiment super.
en attendant d'avoir la chance de pouvoir vous lire à nouveau,je ne manquerai pas de revenir régulièrement puiser des idées dans la formidable bibliothèque que vous avez eu la gentillesse de partager avec nous.
bien à vous
stéphanie

Anonyme a dit…

Mes sincères condoléances Ingrid. Je vous comprend très bien. Ma mère est malade depuis plus d'un an maintenant et je m'inquiète à tous les jours pour elle. J'ai bien hâte tout de même de voir à nouveau vos critiques, car grâce à vous j'ai lu de très bons romans policiers.
À très bientôt.
Ginette de Montréal au Québec.

Allie a dit…

Mes condoléances Ingrid. Toutes mes pensées à toi et ta famille. Prend tout le temps qu'il te faut pour reprendre goût à la lecture. Peut-être nous feras-tu signe à ce moment là...
Bon courage!

Anonyme a dit…

Sincères condoléances à vous Ingrid et à toute votre famille.
C'est grâce à vous que j'ai découvert le roman "Venin" de Sharon Bolton, un chef d’œuvre. En tout cas, un des meilleurs polars que j'ai lu ces dernières années.
Votre blog est une mine d'or.
Amicalement.

Anonyme a dit…

Tu n'as pas à t'excuser Ingrid...Je te lis depuis un bon bout de temps maintenant et même si tes critiques me manquent beaucoup, je comprends absolument ton manque d'envie...c'est tout à fait compréhensif. Je te souhaite en tout cas plein de courage et toutes mes condoléances.
Qu'importe le moment où tu reviendras sur ce blog, nous t'attendons.
Mabb

Anonyme a dit…

... je consulte régulièrement votre blog ; depuis des mois inactif... jusqu'à votre "explication". Ca ne changera malheureusement rien à votre peine, mais peut-être l'alléger un peu... vos commentaires me manquent : ils me guidaient dans mes lectures et me permettaient de comparer nos ressentis.
Courage pour ces temps tumultueux ; laissons le temps au soleil de revenir éclairer vos journées.

Anonyme a dit…

quelqu'un qui à la culture du thriller doit savoir que nous l’attendront toute la nuit si il le faut.

Elisabete a dit…

J'espère que tu retrouveras ta sérénité pour pouvoir reprendre le fil de tes lectures.... merci pour tes critiques déjà postées... Il est clair qu'elles manquent à bcp de visiteurs de ton blog, dont moi. Bon courage pour la suite, je reviendrai de temps en temps voir si une nouvelle critique a fait son apparition... De tout coeur avec toi...

Anonyme a dit…

Bonjour Ingrid,

Fidèle lectrice de votre blog, je suis désolée d'apprendre le décès de votre mére. J'espère que le fait de savoir que votre maman est partie sereinement et en étant en paix avec elle même vous soutiendra dans ses moments difficiles. Je vous conseil de lire les livres Elisabeth Kübler-Ross qui peut être vous donneront un peu de réconfort...

Bon courage,

Cordialement,

Anonyme a dit…

Bonjour ingrid,

Sincères condoleances pour cette grande perte.

Je me doutais bien que quelque chose s'etait brisé,en voyant la même page s'afficher à l'ouverture de votre blog.

Courage.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Ingrid Barnay a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ingrid Barnay a dit…

Message à l'attention d'anonyme qui a la lâcheté de ne pas donner son nom... j'ai supprimé ton message et si tu as quelque chose à dire à part que je dois me suicider en m'immolant par le feu, je te donne mon adresse email : ingrid.barnay@gmail.com

Mais bien sûr, vu ta lâcheté, je pense que tu ne vas pas me contacter...

Mic a dit…

Chère Ingrid,

Certains manifestent une irresponsabilité extrêment dangereuse... Mon modeste soutien est à vos côtés, sincères condoléances à vous et votre à entourage. Respectueusement ... MIC.

Anonyme a dit…

Bonjour Ingrid,

Comme beaucoup ici, je me suis moi aussi inquiétée de votre absence, me doutant qu'il avait du arriver quelque chose de terrible...
Toutes mes condoléances pour la perte de votre maman.
Je vous souhaite beaucoup de courage pour affronter cette épreuve et j'espère que vous retrouverez l'envie de lire mais je n'en doute pas.
A très bientôt et merci pour le travail que vous avez accompli en créant ce site.
♥ Stéphanie de Marseille ♥

Loki a dit…

Toute mes condoléances.
Et merci encore pour votre blog qui m'a beaucoup aidé dans le choix de mes lectures. Sachant que celui-ci était très apprécié je vais essayer, tant bien que mal, de prendre votre suite en créant un blog. En esperant ne pas marcher sur vos plates bandes je vous souhaite de retrouver le gout de lire.
Cordialement et thrillerement

Marco a dit…

Bonjour Ingrid

Je viens de repasser sur le site et j'ai vu ce message. j'espère que depuis, tu as remonté la pente. Toutes mes pensée

Marc

Anonyme a dit…

Bonsoir chère inconnue, je m'appelle Mustapha, jeune médecin, je réside en Algérie,(je me suis dis que la moindre des choses dans ce genre de sites est de faire une petite présentation sur soi)
Ce qui m'intriguera toujours sur Internet c'est ce coté magique où l'on peut tomber sur une phrase, une histoire, une personne qui nous marque et qui nous donne l'envie de laisser notre trace, nous aussi...pour lui répondre, lui tenir compagnie..
Ce que j'ai trouvé très étrange c'est que ça fait moins d'une heure que j'ai regardé pour la première fois le film "La vie de David Gale" un film émouvant et intriguant où les personnages vont eux mêmes à la mort pour arriver à leur fins (sans jeu de mots).
Ne soyez pas triste pour votre maman s'il vous plait et dites vous qu'elle a décidé de son sort en son âme et conscience.
Moi même, en tant que médecin (musulman), je me pose des questions sur la mort et sur les limites de l'être humain à vouloir sa mort... pourra-t-on décider de notre mort à tout moment ? faut-il nous laisser mourir au cas où on serai en fin de vie ? ne faut-il pas laisser le fait de donner la mort au bon Dieu ? plein de questions à se poser et que chacun à le droit d'y répondre en fonction de ses croyances ou pas , de ses convictions et de ses propres expériences.
je te souhaites une vie agréable et heureuse, mes amitiés sincères...

Sombre Loup a dit…

Bonjour. Je suis tombé tout à fait par hasard sur votre blog et je trouve que le destin fait bien les choses.
Pourriez vous me dire comment vous trouvez le temps pour lire autant ?
J'ai toujours lu depuis mon adolescence et depuis que je suis dans le monde du travail je trouve beaucoup moins le temps de lire - bien que je sois conscient que je passe beaucoup de temps sur l'ordinateur.
Comment faites vous donc pour avoir et prendre le temps de lire un roman ?

Une personne qui aimerait relire plus souvent des romans à la place de recueils de nouvelles.

Anonyme a dit…

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas fait un tour sur votre blog, ce soir je le retrouve, j'apprends cette terrible nouvelle... Je suis auteur, j'écris des histoires dans le genre qui vous est cher et, parfois, les aléas de la vie font que l'écriture, comme la lecture, ne suffisent plus à combler un manque, une émotion, une déchirure. A nous de nous battre, la disparition d'une personne aimée est, je le pense en toute humilité, une séparation provisoire, aussi Je vous souhaite un bon rétablissement, le meilleur pour vous et vos proches.
Très cordialement,
Greg Hocfell.

Anonyme a dit…

Bonjour Ingrid Contente de voir qu'apparemment tu vas mieux et que tu as repris la lecture. J'adore ton blog et trouve tes critiques intéressantes. Merci pour cela. Audrey