jeudi 8 avril 2010

HORS D'ATTEINTE de Karin Slaughter

La détective Lena Adams croupit dans une cellule étouffante du comté d'Elawah, en Géorgie. Blessée, murée dans le silence, elle est l'unique témoin d'un crime abominable : une femme brûlée vive dans sa voiture. Appelé à la rescousse par les autorités locales, le chef de la police de Grant County, Jeffrey Tolliver, vient chercher sa collègue traumatisée - mais Lena, à la première occasion, disparaît dans la nature. Jeffrey et sa femme, le médecin légiste Sara Linton, partent à ses trousses, sans savoir à quoi s'attendre. Qui était la femme dans la voiture ? Que cherche à fuir Lena ? Oui veut-elle à sauver ? Et quels innommables secrets, enfouis depuis des générations, Jeffrey et Sara s'apprêtent-ils à soulever, à leurs risques et périls ? Au sommet de son art, Karin Slaughter signe là le meilleur roman de la série " Grant County " dont le final rendra fous les inconditionnels...

Sara Linton, pédiatre et médecin légiste est jugée au tribunal pour faute professionnelle. Au même moment, La détective Lena Adams s'est mise dans de beaux draps. Elle a été retrouvée sur les gradins d'un terrain de football, en train de regarder brûler une voiture dans laquelle se trouve une femme carbonisée. Lena est retrouvée par la police, assise, avec un jerricane d'essence à ses pieds.

Lena est arrêtée et hospitalisée. Sara et son mari Jeffrey, shérif, viennent à son secours. Pendant que Lena se trouve seule avec Sara, elle en profite pour s'échapper. Pour Jeffrey et Sara ce sera une enquête difficile : ils devront retrouver Lena avant qu'une bande de skinheads portant une croix gammée tatouée sur le bras lui mettent le grappin dessus. Ces néo-nazis, en effet, sont très présents dans le livre. Ils veulent l'attraper parce qu'elle a vu un de leurs chefs sortir de la maison de son oncle adoptif, Hank.

Dans ce livre, les chapitres alternent entre ce qui se passe pour Lena et les enquêtes de Sara et Jeffrey. On parle beaucoup de la drogue, le « christal », qui fait des ravages parmi l'entourage de Lena, surtout pour Hank.

Ce que j'ai aimé dans ce livre, ce sont les passages qui concernent Lena... à chaque fin de chapitre, il y a un rebondissement qui m'a donné envie de tourner les pages encore plus vite.

Il y a beaucoup de dialogues, mais ce n'est pas trop bavard. Il y a juste un passage qui m'a ennuyée, c'est lorsque Sara se retrouve dans la chambre d'un motel et qu'elle décide de nettoyer la baignoire... on passe 2 pages à apprendre comment se servir d'une éponge ! Peut être que ce livre est destiné aux ménagères de moins de 50 ans chères aux statistiques...

Le livre est rythmé, bien écrit, il y a de l'action, et la fin laisse présumer que c'est la conclusion de la série « Grant County ». Je vous conseille de les lire dans l'ordre suivant :

1.Mort Aveugle
2.Au fil du rasoir
3.A froid
4.Indélébile
5. Sans Foi ni Loi
6. Hors d'Atteinte


Les personnages sont bien campés, c'est haletant, il y a des crimes pas trop gores, donc c'est pour tout public. On retrouve avec joie les personnages des livres cités ci-dessus. Et voilà une bonne saga à se mettre sous le coude pour les vacances d'été, à dévorer en une quinzaine de jours si vous aimez les bons thrillers.


Ma note 9/10

6 commentaires:

Mic a dit…

Bonjour Ingrid,

J'aime beaucoup les romans de Karin Slaughter, mais si je peux me permettre une petite suggestion, il serait intéressant de savoir (à titre indicatif), le nombre de pages. Merci, à bientôt MIC.

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Mic, ce livre comporte 464 pages... à bientôt !

Joelle a dit…

Je suis un peu à la bourre dans la lecture de cette série que j'adore ... il me reste encore le tome 5 et 6 à lire mais j'aime bien quand je peux en enchainer deux à suivre :)

chris89 a dit…

Sara et Jeffrey le retour ! Jusqu'à présent mon préféré était indélébile …Le passage de l’éponge, je suis impatient de voir ça !

Taylor a dit…

et hop un de plus sur ma liste ; je ne te félicite pas !

Ingrid Barnay a dit…

LOL vade retro satanas ! je lis un bouquin et je m'en commande 3 ensuite... comment veux tu que ma Pal descende ?