vendredi 26 mars 2010

INTRUSION d'Elena Sender

Brillante neuropsychiatre, spécialiste des troubles de l'âme, Cyrille Blake reçoit un nouveau patient : Julien Daumas. Très séduisant, mais obsessionnel, impulsif, le regard inquiétant. D'emblée, il la tutoie, lui dit qu'il la préférait avec ses cheveux blonds. Cyrille est pourtant sûre de n'avoir jamais vu cet homme. En vérifiant dans ses dossiers, elle doit se rendre à l'évidence : elle l'a soigné lorsqu'elle terminait son internat de médecine. Comment peut-elle ne plus s'en souvenir ? Déstabilisée, Cyrille fouille son passé et découvre l'impensable : elle a oublié des pans entiers de son existence. C'est incompréhensible. D'autant qu'au même moment, des événements inhabituels surviennent autour d'elle. Epiée en permanence, traquée jusque dans son appartement, Cyrille croit devenir folle ! Il faut qu'elle retrouve la mémoire. Coûte que coûte. Sauf que dans certains cas, il vaut mieux ne jamais se souvenir car, parfois, l'oubli est la seule solution pour continuer à vivre. Une intrusion dans les rouages de la mémoire, un thriller psychologique subtil et haletant, un premier roman captivant qui explore les mécanismes fascinants du cerveau.

La neuropsychiatre Cyrille Blake dirige le centre Dulac, une petite clinique où l'on soigne divers maux psychiatriques, et aide les personnes traversant des difficultés passagères. Cyrille est mariée à Benoït, candidat au prix Nobel grâce à la découverte d'un médicament, le Mésératrol, un remède qui permet d'atténuer la douleur suite à des chocs psychologiques.

Un beau jour, à la Clinique, arrive Julien Daumas qui souffre d'un grave traumatisme. Cyrille sait qu'elle est tombée sur un cas particulier. A la fin de la consultation, Julien tutoie Cyrille et lui demande si vraiment elle ne le reconnaît pas, puisqu'elle l'a soigné dix ans auparavant. Cyrille ne s'en souvient pas et croit avoir affaire à un cinglé, pourtant, après vérifications, elle s'aperçoit que Julien n'est pas un mythomane. D'autres faits troublants la mettront en face d'une vérité qu'elle doit assumer... elle a perdu la mémoire de son passé. Elle se confie à son mari, qui dédramatise la situation. Cyrille ne se doute pas qu'en recherchant son passé et ses secrets, elle mettra sa vie en danger.

C'est le premier roman d'Elena Sender et c'est une véritable réussite. Dès les premières pages, le lecteur se retrouve entrainé dans cette histoire pour le moins étonnante. L'intrigue est à la fois haletante et très bien ficelée, les événements s'enchainent, le rythme est très rapide. Il n'y a pas de violence inutile ni de temps mort.

Cyrille est un personnage émouvant et attachant. Julien, au fil de la lecture, se montre effrayant jusqu'au dernier rebondissement. Cyrille m'a touchée, je l'ai sentie perdue, j'aurais voulu l'aider dans la recherche de son passé.

Il m'a été impossible de lâcher le livre vu qu'à chaque chapitre je me suis laissée surprendre. C'est un thriller psychologique captivant qui m'a entrainée de Paris à Bangkok. Ce livre est franchement passionnant. Le style est assez simple, on ne bute pas sur les mots scientifiques, alors que ça aurait pu, vu que Elena Sender a choisi de faire tourner son récit autour de la complexité du cerveau.

Un grand merci aux Editions XO qui m'ont envoyé cette perle.

Ma note 9.5/10


9 commentaires:

nana a dit…

Cela donne vraiment envie de le lire. Je vais peut-être me laisser tenter.

Marco a dit…

Tiens, je m'étais laissé tenter par celui-là et je l'ai aussi dans ma bibliothèque. En revanche, je ne sui pas aussi enthousiaste que toi sur Level 26. C'est très divertissant mais comme même fort peu nuancé. de plus, le découpage est quasi chirurgical : toutes les 3 pages, on change de point de vue. ça rend le récit plus nerveux, mais ça réduit la profondeur, je trouve.

Mic a dit…

Bonjour Ingrid,

Décidément encore une romancière française, je trouve que le polar hexagonal est en grande forme en ce moment. il est intéressant de voir, que les éditions XO se soient décidé eux aussi, à éditer du polar.Bien leur en a pris, car je viens de lire dans un magazine: qu'un livre sur quatre acheté dans une librairie, est un thriller - quel succès !
Amitiés, MIC.

callophrys a dit…

je vais me laisser tenter...

Joelle a dit…

Une perle, tu dis ? C'est donc à noter !!!! Surtout qu'apparemment, tu n'es pas la seule à avoir apprécié !

chris89 a dit…

Un très bon premier roman ! On en reparlera sans doute.

Taylor a dit…

je sens que je vais encore me laisser tenter !

nodreytiti a dit…

J'ai encore plus hâte de le lire celui-là à la vue de ton article.

Anonyme a dit…

Je partage très souvent ton avis mais j'ai été assez déçue par la tournure de ce livre. Le début était très prometteur et j'ai eu l'impression que la fin était un grand n'importe quoi.
Par contre, je suis d'accord, le style était simple et compréhensible vu l'intrigue scientifique :)

Bonne lecture :)
Mabb