mardi 12 janvier 2010

MAUSOLEE de Linda Fairstein

Après avoir terrorisé les quartiers chic de Manhattan, celui que la presse a surnommé " le violeur au bas de soie " a disparu sans laisser de traces. Quatre ans plus tard, il semble de retour, sévissant cette fois avec une violence inaccoutumée. S'agit-il du même homme, ou bien d'un imitateur ? Et quel rapport exact entretient-il avec le corps d'une jeune femme emmurée vivante, retrouvée dans l'ancienne demeure d'Edgar Poe ? C'est le début d'une enquête aussi passionnante que macabre qui conduira Alexandra Cooper, adjointe au procureur de Manhattan en charge des crimes sexuels, dans les bas-fonds d'un New York peu connu, sur les traces d'un tueur qui, comme elle, semble fasciné par la vie et l'ouvre de Poe.

New-York, de nos jours... La jeune Annika, suédoise et étudiante, a reçu plusieurs coups de couteau près de son domicile, heureusement elle est toujours en vie... un agresseur a voulu la violer et elle s'est défendue comme elle pouvait.

L'enquête est confiée à Alexandra Cooper, adjointe au procureur de Manhattan. Elle est chargée d'élucider les cas de viols et des meurtres qui peuvent s'ensuivre. Il s'avère que près du lieu de l'agression on trouve un mégot de cigarette avec les traces d'ADN d'un agresseur qui commettait des méfaits 4 ans auparavant. On le surnommait « le tueur au bas de soie ».

En même temps, dans une vielle maison en rénovation, un squelette est découvert, et selon le rapport d'autopsie, il s'agirait d'une jeune femme qui a été emmurée vivante. Sa mort daterait des années 70.

Alexandra sera aussi sur cette enquête.

J'ai beaucoup aimé la lecture de ce livre, dans lequel le criminel s'inspire des oeuvres d'Edgar Allan Poe. Il y a beaucoup de suspense, et l'on va de rebondissement en rebondissement... Je me suis tapée une mini biographie sur Poe qui m'a un peu désintéressée, mais dans l'ensemble, Linda Fairstein a su accaparer mon attention, elle sait de quoi elle parle et elle en parle bien. J'aime bien son style. Elle va droit au but, le style est descriptif, il y a beaucoup de dialogues sans que ce soit trop bavard inutilement. Elle décrit bien l'atmosphère qui règne, j'arrivais facilement à me transposer dans les endroits décrits. Les divers protagonistes sont humains dans leur personnalité et sont attachants.

C'est un roman qui lorgne plus vers le policier que le thriller. En effet, l'histoire se résume à deux enquêtes parallèles, avec une bonne dose de suspense, mais peu de frissons. L'absence de détails sanguinolents et de descriptions macabres fait que je pense que cet ouvrage peut être lu à tout âge, sans restriction ni mise en garde. Un peu comme un bon vieux roman d'Agatha Christie.

Ma note 7/10


3 commentaires:

Le Mammouth a dit…

Contente que tu aies apprécié ta lecture ! Je suis actuellement plongée dans La Danse de Mort, le dernier roman en date de L. Fairstein, et j'adore toujours autant ! Je trouve que son style se bonifie au fil du temps !

Ingrid Barnay a dit…

Merci pour ta suggestion ! je cours me le commander !

MADmoiselle a dit…

Je vais me l'acheter aussi, puisque ça parler de Poe.... Mais l'intrigue générale me rappelle "For Edgar" de Sheldon Rusch...