lundi 9 juin 2008

RITUEL de Mo Hayder


Bristol, Angleterre. Quand le sergent « Flea » Marley, plongeuse de la police, ramasse une main humaine dans la paroi d'un quai du port, elle est encore loin d'imaginer le cauchemar qui la guette. Car la récupération
des cadavres en milieu aquatique ou confiné est son métier, et même une raison de vivre depuis la perte tragique de ses parents, plongeurs émérites eux aussi et disparus mystérieusement à l'issue d'une expédition en Afrique du Sud.
Le problème, c'est que cette main-ci a été tranchée. Net. Flea fait part de ses doutes au commissaire-adjoint Jack Caffery, chargé de l'enquête après sa récente mutation. Caffery a en effet fini par se rendre compte qu'il n'était plus retenu à Londres par l'obsession de sa vie : retrouver le corps de son jeune frère Ewan, enlevé à l'âge de 9 ans par son vieux voisin pédophile. Et il s'est laissé attirer dans l'ouest de l'Angleterre
par la remise en liberté d'un très étrange assassin, qui s'est transformé en vagabond et sillonne désormais la campagne du Somerset.
Leurs recherches initiales ne leur ayant permis de dégager que les contours d'un crime rituel
particulièrement barbare, Flea et Caffery se lancent à corps perdu dans l'enquête, au risque de réveiller leurs propres démons…

Dans le port fluvial de Bristol, dans l’ouest de l’Angleterre, dans des eaux très troubles, le sergent de police Flea Marley, plongeuse, découvre une main humaine amputée à l’aide d’une scie. Selon le légiste, la victime était encore en vie au moment des faits.

L’inspecteur Jack Caffery est sur les lieux. On le retrouve après les excellents romans « Birdman » et « L’Homme du Soir », hanté par la disparition de son frère à l’âge de neuf ans, Ewan. Il a quitté Londres pour obtenir sa mutation à Bristol.

Flea et Jack vont faire équipe. Jeune femme de vingt-neuf ans, Flea est traumatisée par la disparition brutale de ses parents, elle va chercher par tous les moyens à communiquer avec eux…

Parallèlement, on suit les aventures d’un jeune drogué, Mossy… son dealer n’accepte plus de lui faire crédit pour sa dose quotidienne, Mossy va alors errer et rencontrer le mystérieux Racho, homme noir de très petite taille, qu’on pourrait confondre avec un gamin. Ce dernier va lui faire un étrange deal… Mossy est-il prêt à tout pour avoir enfin sa dose ?

Les angoisses et le passé tourmenté des personnages prennent une grande place dans l’intrigue. Flea et Jack se ressemblent… tous deux ont connu la disparition de proches et n’arrivent pas à faire leur deuil. L'enquête qu'ils vont mener ensemble les aidera à comprendre leurs angoisses respectives.

Dans ce livre on retrouve une ambiance des plus glauques, du suspense, une intrigue menée tambour battant… sur un fond de magie noire et rituels africains…

Je vous avoue que j’ai préféré nettement la deuxième moitié du livre… mais dans l’ensemble j’ai bien aimé… j’ai suivi avec angoisse les péripéties de Mossy, savoir jusqu’où il pouvait aller afin d’avoir sa dose de dope.

J’ai bien aimé aussi lorsque Jack fait la rencontre du « Marcheur » un homme mystérieux qui est sorti d’une prison de haute sécurité suite à un meurtre atroce. Jack veut éprouver le plaisir qu’à éprouvé le « Marcheur » lorsqu’il a commis son crime.

Dans l’ensemble, je dirais que c’est un sacré bon bouquin. Néanmoins, j’ai préféré « L’Homme Du Soir »… Je me suis régalée pendant la deuxième moitié du livre, c’est glauque à souhait, il y a un bon suspense, j’ai eu hâte de connaître l’identité de l’assassin.

Je me suis intéressée aux rites et croyances africaines. Je me suis attachée au personnage de Flea et j’ai suivi avec intérêt les pensées de Jack qui n’aspire qu’à une vengeance qu’il ne pourra pas tenir…

Je vous conseille de lire « Birdman » et « L’Homme du Soir » avant. Dans ces 2 premiers tomes, on fait la connaissance de Jack et on comprend mieux ce qu’il ressent dans « Rituel ».

Je peux espérer que les aventures de Jack et Flea ne s’arrêteront pas là… j’attends la suite avec impatience !!!

Ma note 8/10

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour
j'avais lu Tokyo (miam) et reviens vers cet auteur avec Rituel.
Bien écrit, intrigue bien menée.

Je susi un fan des auteurs scandinaves (indridason, stieg larsson, jo nesbo...)ainsi que de certains sud-africains (Deon meyer, despreez..) il n'y en a pas dans la liste.est ce un choix ou un oubli?
De toutes façons, il faut faire des choix...
merci pour le blog
Thyrneill

Ingrid Barnay a dit…

C'est un oubli... j'ai sur ma liste de livres à acheter Le Bonhomme de Neige de Jo Nesbo... je pense que je vais bientôt céder à la tentation... Pour Larsson également, j'attends juste que le prix descende sur PriceMinister... et il faut que ma Pal baisse un peu...

très cordialement...

Anonyme a dit…

RE
Quelques conseils amicaux:
Jo Nesbo : commencer avec "l'Homme chauve-souris ", l'intrigue se déroule en Australie (par exception à la nationalité du héros et de l'auteur).
Etant donné vos commentaires sur la culture ethnique (africaine), celà devrait vous plaire (culture aborigène).
Pour indridason =la cité des Jarres, puis La femme en vert (les deux sont en edit.poche).Du tout bon, et vous découvrirez l'Islande .Un auteur fascinant.(j'ai moins aimé "La voix" mais j'ai replongé (lol) avec l'"Homme du Lac")
Un petit bijou "11 jours" de Donald Harstad (un américain qui sait écrire..ancien flic, qui sait de quoi il parle).
Pour finir : L F Despreez: sud africain "Le noir qui marche a pied" certes pléonasme dans le titre mais voulu, vous comprendrez pourquoi : une description vraie et aigue des banlieues de Johannesburgh; vous verrez qu'il mieux vaut se fier au bon dieu qu'à certains de ses apôtres....
Style très direct, sans fioritures mais diablement efficace.

Bonnes lectures....

Thyrneill

Ingrid Barnay a dit…

Merci pour toutes ces suggestions... je vais regarder de plus près sur Amazon...aïe, il faudra que j'agrandisse ma bibliothèque !!!

Encore merci et bonne soirée ;-)

Marco a dit…

Et ta bibliothèque risque de devoir encore s'agrandir quand tu sauras que le troisième volet commencé avec Prédation et Stigmate vient de sortir. Jérôme Camut et Nathalie Hug nous proposent Instinct. Tu parles si j'ai envie de le lire...! Quant à Mo Hayder, j'en ai déjà trois à la maison sur tes recommandations mais j'en ai tellement à lire que je n'ai pas encore commencé... Tu devrais voir la tête de ma petite femme quand elle regarde ma bibliothèque :)

Ingrid Barnay a dit…

Je vais aussi me commander Instinct !ma Pal devient inquiétante... et je commande, et je commande... en ce moment je négocie avec mon mari... pour 2 matches de foot regardés, je commande un livre ! donc je suis pardonnée et je peux largement commander !

Joelle a dit…

J'ai "Birdman" dans ma PAL et je ne savais pas qu'il y avait deux autres livres avec le personnage principal ... tu viens de me l'apprendre ! Je note donc :)

Ingrid Barnay a dit…

Oui Joelle, il faut les lire à la suite... Birdman, L'homme du Soir et celui-ci... ils sont très très bien ! Je te souhaite une bonne lecture avec Birdman

mazel a dit…

je le commence ce soir...
vous dites : "Dans ce livre on retrouve une ambiance des plus glauques, du suspense, une intrigue menée tambour battant… sur un fond de magie noire et rituels africains…"
j'en ai déjà l'eau à la bouche.
grand merci

Ingrid Barnay a dit…

Merci Mazel, n'hésitez pas a laisser votre commentaire une fois le livre lu !

Bonne lecture

Cordialement

Anonyme a dit…

Je viens de terminer Rituel, où j'ai retrouvé Mo Hayder comme je l'avais appréciée dans L'homme du soir ou Tokyo (je n'avais pas aimé Pig Island) Sacré suspense, personnages extraordinaires, intrigue tordue à souhait

Anonyme a dit…

Je viens d'aller le chercher à la bibliothèque,sous un soleil de plomb.

Mo hayder ne m'a jamais déçue(sauf,un peu,dans "Pig island").J'avais été eblouie par "Tokyo".

Je le commence ce soir.

Ingrid Barnay a dit…

Bonne lecture Anonyme...

Anonyme a dit…

Merci,Ingrid,je le dévore,en revenant sur les pages precedentes,pour le gfaire durer.Ce livre est magnifique.Je n'ai pas hâte de le terminer,je fais durer le suspense.

Déjà,je lorgne sur le prochain"proies",qui est à la bibli (le tout est d'ètre là,le jour oû la personne le ramène,mais ce n'est pas facile,car crtains font prolonger leurs livres).