mardi 12 février 2008

SHADOWMAN de Cody McFadyen


Smoky Barrett, agent au FBI, pensait avoir connu le pire de l'horreur. Traumatisée par l'assassinat de son mari et de sa fille, qui s'est déroulé sous ses yeux, elle ne peut plus exercer son métier. Mais la démence d'un abominable tueur la force à reprendre du service. Il a torturé, violé et éviscéré sa dernière victime, laissant la petite fille de cette dernière, vivante, attachée à son cadavre. Il a filmé la scène puis envoyé la vidéo à Smoky et à son équipe, chargées des enquêtes sur les tueurs en série, les mettant au défi de l'arrêter... Prétendu descendant de Jack l'Éventreur, génie tordu défiant toutes les tentatives de compréhension, le monstre qui se fait appeler Shadowman - ou fils des ténèbres - impose à Smoky un défi lugubre tandis qu'il s'engouffre dans un délire de meurtres et de perversion... Peu à peu, la soif de justice va ramener la jeune femme à la vie. Et l'obliger à affronter ses plus grandes peurs.

Smoky a cru entrer en enfer lorsque un sérial killer l'a violée, tué son mari et sa fille. Elle est défigurée. Elle ne pense pas retrouver son boulot d'agent au FBI. Pourtant elle sera bien obligée... Un sérial killer qui se prétend être de la descendance de Jack L'Eventreur tue sa meilleure amie, Annie, sous les yeux de sa fille Bonnie. Annie sera éventrée, torturée, violée puis tuée. Sa fille qui a assisté à tout cela, sera attachée au cadavre 3 jours durant. Toutes ces scènes ont été filmées par le tueur et le cd mis a disposition du FBI.

Extrait de la lettre que le sérial killer envoie à Smoky :
Je voudrais tout d'abord m'excuser pour le temps que j'ai mis à avertir la police après avoir tué votre amie. J'avais certaines choses à mettre en œuvre auparavant.
Je vous parlerai avec franchise, agent Barrett. S'il est vrai que j'avais besoin de temps, je dois avouer que j'ai trouvé assez grisante l'idée de la petite Bonnie attachée pendant trois jours au corps de sa mère, le regard plongé dans ses yeux sans vie, peu à peu assaillie par les premiers relents de la putréfaction.
Vous croyez qu'elle s'en remettra un jour ? Ou sera-t-elle hantée par ce souvenir jusqu'à la fin de ses jours ? Cette fin arrivera-t-elle prématurément, provoquée par son impatience à mettre un terme à ses cauchemars d'un coup de rasoir ou par un abus de somnifères ? L'avenir le dira, mais les pronostics sont ouverts.
Encore un aveu : je n'ai pas touché l'enfant. Je me délecte de la souffrance des gens. J'assume cette banalité. Je n'ai rien contre le viol des petites filles, mais ça ne présente pour moi que peu d'intérêt. Elle est toujours vierge, du moins physiquement. Le viol de son âme m'a comblé bien davantage.
Comme vous êtes de celles qui savent affronter la réalité de la mort, je vais vous dire comment votre amie Annie King a fini. Elle est morte lentement. Elle a beaucoup souffert. Elle m'a supplié de l'épargner. Ça m'a beaucoup amusé, excité même. Qu'est-ce que vous allez en déduire sur ma personnalité, agent Barrett ? Je me le demande.
Je vais vous mettre sur la voie.
Je n'ai pas été victime d'abus sexuels dans mon enfance. Je ne mouillais pas mon lit, je ne torturais pas les petites bestioles. Je suis d'une autre trempe. Plus pure. Je suis le dépositaire d'un héritage. J'agis ainsi parce que j'appartiens à une lignée, issue du tout PREMIER.
Je suis né pour être ce que je suis. Vous êtes prête, agent Barrett ? Vous n'allez pas me croire, mais je descends en ligne directe de Jack l'Éventreur.
Vous êtes sûrement dubitative en lisant ces lignes. Vous m'aviez déjà classé dans la catégorie des dingues, des pauvres illuminés qui entendent des voix et prétendent tenir leurs ordres de Dieu.
Nous aurons bientôt l'occasion de réfuter cette erreur. Pour l'heure, revenons à l'essentiel : votre copine Annie King était une putain. Une putain des temps modernes arpentant les trottoirs des autoroutes de l'information. Elle méritait de mourir en criant de douleur. Les putains sont le cancer de notre monde ; elle ne faisait pas exception.
Elle a été la première. Elle ne sera pas la dernière.
Je marche sur les traces de mon ancêtre. Comme lui, je ne serai jamais pris et, comme lui, mes actes entreront dans l'Histoire. Acceptez-vous de jouer le rôle de l'inspecteur Abberline ?
Je le souhaite. De tout cœur.

Ce livre est mon coup de coeur. Quel suspense ! quelles descriptions !!! on ne s'ennuie pas une seconde. Pour un premier roman, il s'agit là d'un vrai coup de maitre. Franchement je vous le conseille, c'est un des meilleurs livres que j'ai lu en deux ans... l'histoire est terrifiante, je me suis attachée au personnage de Smoky, j'ai frissonné d'horreur avec elle...Quelles montées d'adrénaline j'ai eu ! au moment où c'est calme, bam ! une grosse surprise me fait sursauter, c'est ce que j'aime !. Bravo Mr. McFadyen, j'ai été très surprise dans le bon sens du terme !

Le visage de la mort, la suite de shadowMan est déjà sorti au Etats-Unis.


Ma note, sans hésitation 10/10

15 commentaires:

Marco a dit…

C'est fou,

Je viens de le voir en librairie, je suis allé vite chercher des infos sur le Net puis j'ai demandé qu'ils me le mettent de côté et en cherchant davantage d'infos sur le livre, quel blog le référence ? Fan de thrillers !!!

Ingrid Barnay a dit…

Ne le loupe pas Marco, il est très très bien !!! sinon je rembourse lol !!! n'hésite pas !!! (contente de te revoir Marco) j'espère que tu vas bien !!!

Marco a dit…

Vu ta cote, je me félicite de l'avoir acheté :)

Ingrid Barnay a dit…

J'ai hâte d'avoir ton opinion sur ce livre Marco... j'espère qu'il te plaise autant qu'il m'a plu... je suis curieuse d'avoir ton avis. Bonne lecture !!!

Marco a dit…

Je le lis dès que je suis parvenu à terminer L'énigme Alexandrie (fort décevant : jusqu'à la page 300 environ, ce sont surtout des jeux 'politiques' et d'espionnage plutôt qu'une aventure à la recherche de cette bibliothèque).

PALANI a dit…

Vraiment terrible ton site.
J'achète tous les livres notés 10/10 et je ne suis jamais déçue.
Dans SHADOWMAN les personnages sont très intéressants et l'histoire prenantes.
Continue et merci

Madame Charlotte a dit…

Je viens de le finir ! j'avais reçu La mort en face de la part de l'éditeur avant de m'apercevoir qu'il y avait un premier volume ! J'avais tellement envie de le lire que j'ai aussitôt acheté Shadowman et voilà : je suis conquise !! Je démarre donc la suite ce soir :D

Ingrid Barnay a dit…

Bonne lecture Madame Charlotte ! en effet, Cody McFadyen est une valeur sûre ! j'ai adoré ses 2 livres ! a bientôt !

sandra a dit…

Super Livre,
super bien écrit,bcp de frissons et on n'a pas envie de le lacher.
Je connais cet auteur grace a toi,merci!
Des que son second livre sort en livre de poche,je l'acheterai

Sandra

Ingrid Barnay a dit…

Contente que ce livre t'ait plu Sandra ! la suite est géniale aussi !
Bon week end !

Mic a dit…

Oh! la la, Ingrid

Tu me donnes vraiment envie de le lire, je préfère commencer par son premier. "Shadowman" bénéficie d'un très bon bouche à oreille, je n'ai pas encore vu une seule critique négative. Merci pour ton billet, je pense me l'offrir à Noël. Amitiés, MIC.

Ingrid Barnay a dit…

Hello Mic ! ça me fait plaisir de te revoir sur mon blog ! Shadowman, je te le conseille vivement ! c'est ma meilleure lecture 2008 ! c'est très prenant !

Bon week end ! Amitiés !

Anonyme a dit…

Je l'aurai bientôt,j'espère.

Je suis sure de ne pas ètre déçue.

Et puis,10/10,je fonce.

Anonyme a dit…

Il me faut ce livre,j'attends l'occasion propice.PM nous ruine en frais de port,c'est plus cher que la fnac.

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Anonyme, n'hésite pas, ce livre est une pure merveille !