mercredi 25 avril 2007

STIGMATE de Jérôme Camut et Nathalie Hug

Quand un monstre fascinant et obscène prend la parole et surgit à nouveau face à ses anciennes victimes, elles n’ont pour seules issues que la fuite, la mort… ou les « voies de l’ombre », le système implacable d’un criminel qui leur dévoile en chuchotant les secrets de sa folie.
« J’ai de l’amour pour mes chiens d’attaque. Certains il a fallu les tabasser, d’autres pas.
Il n’y a pas de règles. C’est ça l’extraordinaire chimie de la nature humaine. C’est passionnant.
Approche-toi, ami voyeur. Et n’aie pas honte de ton vice. Viens pénétrer le monde d’un artiste du crime. Il est temps que je me présente et que j’offre ma réflexion à la multitude. »

Jérôme Camut et Nathalie Hug replongent en plein cauchemar les principaux personnages de Prédation.
D'après la lecture qui m'est offerte jusqu'à maintenant, il faut absolument lire Prédation avant, sinon on est complètement perdus... et je vous conseille même de les lire à la suite, car j'ai oublié quelques passages de Prédation et j'ai du mal à restituer tous les personnages...

Dans cet opus, on retrouve les victimes de Kurtz... on vit avec eux les blessures psychologiques qu'ils ont subi...
Voilà ce que nous rappelle ce deuxième tome via le sous-titre de cette trilogie, après Prédation. Si ce premier opus était une enquête policière, cette suite s'attache plus à nous faire découvrir les voies qu'auront suivi chacun des personnages depuis que l'on avait tourné la dernière page du précédent roman. Je vous en dirai plus une fois le tome fini, mais j'avoue, j'ai eu un peu de mal à me remettre les personnages en tête...

Pour ceux qui ont lu Prédation, voici les personnages que l'on retrouve dans Stigmate, cela facilite la lecture :

Kurtz = Olivier Lavergne
Michèle Marieck et Charles, victimes dans le précédent opus, idem pour :
Andras Darblay et sa fille Clara (la jeune fille qui a pu s'échapper)
Thomas Davron qui a passé des années en prison accusé du meurtre de sa femme, meurtre commis par Kurtz et innocenté par Baudenuit
Rufus Baudenuit, ex commissaire
Eliah Daza, nouveau commissaire
Virgile Craven, dans un fauteuil roulant... le voisin de Rufus Baudenuit (je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler)
Adrien Béranger, ex commissaire

Ce 2eme tome est remarquable, beaucoup plus sombre et torturé que le premier, différent aussi dans son approche (plus psychologique)mais tout de même dépendant l'un de l'autre.Stigmate nous raconte le destin de quatre personnages à qui il est arrivé la même mésaventure et qui vont vivre quatre destins différents. Seul bémol pour moi, c'est les extraits du livre de Kurtz... j'ai trouvé ça un peu redondant. Mais dans l'ensemble, excellent thriller. Je vous conseille donc de lire Prédation et ensuite Stigmate...

Ma note 9/10

4 commentaires:

Gromovar a dit…

Kurtz = Olivier Lavergne

Ca spoile un peu ça non ?

sofihm a dit…

Incontestablement mon coup de coeur de l'année...je les ai découverts récemment et impossible de les lâcher, ces livres ont terribles !! Vivement la suite ...

CHRIS 50 a dit…

J'ai lu PREDATION avec délectation et je vais acheter STIGMATE pendant que j'ai encore la tête pleine de ce thriller époustouflant ! A lire ABSOLUMENT !!!!

Anonyme a dit…

EXCELLENT!!!!
2 bouquins fabuleux impossibles à lacher.A lire de toute urgence...
ps : un grand merci à "fan de thrillers" pour les commentaires, les conseils et tout le reste...