mercredi 7 février 2007

GENESIS de John Case

Une nuit, Joe Lassister, détective privé à Washington D.C, apprend la mort de sa soeur et de son neveu, brûlés vifs dans leur maison : une enquête de la police locale commence alors. Ce n'est qu'après la profanation de la tombe du jeune garçon que Joe va découvrir que des dizaines de meurtres similaires ont eu lieu partout dans le monde, avec un dénominateur commun : une clinique mystérieuse en Italie où les morts ont séjourné.

Qu’est-ce qui a bien pu pousser l’abbé Azetti à quitter son pittoresque village de Montecastello di Peglia, ses paroissiens et sa trattoria favorite, pour se précipiter à Rome ? Quelle est la nature de la confession du docteur Ignazio Baresi dont les paroles résonnent sans répit dans son âme, “tel un tocsin propageant à tous les échos l’annonce d’un désastre” ? Pourquoi les autorités du Vatican décident-elles de se réfugier dans le silence ? À la mort de sa soeur et de son neveu, Joe Lassiter, patron d’une agence privée de renseignements, se met en quête de la vérité. Les assassinats de femmes et d’enfants par le feu sont-ils liés à ce qui s’est passé dans la clinique de Baresi ? Quelles sont les implications réelles du mystérieux réseau “Umbra Domini” ? Terrifiant cocktail de fanatisme religieux et de suspense biogénétique, ce thriller scientifique est mené avec une dextérité hors du commun.

Ma note : 8.5/10

1 commentaire:

Brize a dit…

Un livre qui fait partie de mes thrillers préférés !