vendredi 19 février 2010

LA ONZIEME PLAIE d'Aurélien Molas



Une crise sociale sans précédent a plongé la France dans le chaos et le désespoir. Partout, les voitures brûlent, explosent, des bandes de casseurs vandalisent les rues. La police débordée traverse une grave crise de confiance.
Dans cette atmosphère survoltée, le commissaire Kolbe, à la tête d'une unité spéciale chargée de lutte contre la pédophilie, est sur la sellette. Ses enquêteurs viennent de découvrir un container de cassettes particulièrement atroces. L'affaire doit être élucidée au plus vite.
Dans le même temps, au métro Porte des Lilas, deux jeunes filles se jettent ensemble sous le métro. Mais s'agit-il vraiment d'un double suicide ?
A rebours d'une société cynique dont la seule règle est le profit et la consommation, les protagonistes du roman affrontent avec l'énergie du désespoir leurs propres démons. Un thriller sombre, foisonnant, complexe, extrêmement bien construit et intelligemment mené.

Une crise sociale sans précédent brûle Paris... partout, des manifestants, des voitures incendiées, des vitrines fracassées... Dans ce chaos, le commissaire Kolbe, à la tête d'une unité spéciale chargée de lutte contre la pédophilie, est sur la sellette. Ses collègues ont trouvé dans un container des cassettes particulièrement atroces, dans lesquelles les victimes sont de jeunes enfants.

Au même moment, à la Porte des Lilas, deux jeunes filles se jettent sous le métro : mais est-ce bien un suicide ? Blandine, jeune femme policière, n'y croit pas trop... à elle d'identifier les victimes, de visionner les caméras de surveillance des voies du métro, et d'annoncer la mauvaise nouvelle aux parents. Mais tout ne se passera pas comme prévu.

Aurélien Molas a 24 ans, et avec ce livre j'ai découvert un jeune auteur plein de promesses. Il signe là un véritable chef d'œuvre qui m'a fait frissonner du début à la fin. Ce livre parle de pédophilie, mais l'auteur a su suggérer les faits et ne tombe à aucun moment dans le voyeurisme.

Des flics ripoux, des hommes sans conscience, des policiers blessés, le tout dans une France à fleur de peau, ce livre a fait monter ma dose d'adrénaline à de nombreuses reprises. Pour moi il s'agit d'un véritable coup de cœur.

Selon moi, Aurélien Molas parvient à rivaliser avec le talent narratif des plus grands auteurs de thrillers américains. Des chapitres courts, qui donnent envie de tourner avidement les pages afin de savoir la suite.

Les personnages sont attachants, surtout Blandine, à laquelle je me suis facilement identifiée. Les meurtres restent dans le soft, donc tout lecteur peut s'attaquer à ce chef d'œuvre. Les premières pages du récit donnent le ton...des dvd pédophiles sont découverts, et la police est chargée d'authentifier la source du site internet qui les diffuse. Les indices sont semés au fur et à mesure. Je vous assure qu'une fois commencé, il est difficile de décrocher de l'histoire... tant pis pour mon ménage, ça attendra, je voulais savoir la suite...

Il n'y a pas de violence ni de descriptions macabres gratuites. Aurélien Molas a su rester discret sans tomber dans le hard porno, même si j'aurais volontiers apprécié qu'il lorgne du côté de l'horreur, histoire de frissonner davantage. Mais je ne lui en tiendrai pas rigueur, car son style m'a paru incisif, direct, et palpitant.

Il va sans dire que j'attends le prochain roman de cet auteur avec impatience. En tout cas, avec la « Onzième Plaie », Aurélien Molas signe un thriller digne des plus grands écrivains de polars. Je vous le recommande vivement.

Ma note : 9,5/10





13 commentaires:

Martine a dit…

J'attendais votre avis sur ce roman et ce nouvel auteur avec impatience. J'en suis à la page 320 et c'est pareil pour moi, impossible de décrocher!

Sans avoir encore découvert la fin, qui je l'espère sera à la hauteur de mes espérances, je pense pouvoir déjà avancer le niveau de Maxime Chattam et Franck Thilliez pour ce nouvel auteur.

Marco a dit…

Encore une très belle critique, Ingrid.

Isa a dit…

Ah Ingrid merci de nous donner envie ! Du coup me suis inscrite au passe-livres !!! (un de plus, un de moins hein !!!)

Ingrid Barnay a dit…

Vous verrez, il est génial ! difficile de trouver un livre à cette hauteur...bonne lecture !

Mic a dit…

Décidément, le polar français se porte très bien. Ce livre a bénéficié d'une très bonne sortie, chez Albin Michel, tout à fait justifié, d'après ton billet.
Amitiés, MIC

Mic a dit…

Bonjour Ingrid,

Comme MikA, tu as semble-t-il beaucoup apprécié ce premier roman, vos deux billets sont très convaincants...
J'ai hâte de m'y plonger, même si je crains particulièrement le sujet de la pédophilie, mais d'après ton com, il ne semble pas trop hard, tant mieux! porte-toi bien, à bientôt, MIC.

Ingrid Barnay a dit…

Bonjour Mic, je te souhaite d'ores et déjà une excellente lecture ! en espérant que ton avis rejoint le notre ! Bon week end !

chris89 a dit…

Un bon premier roman que celui –ci.
Un seul regret, je trouve que certains personnages ne sont que trop peu survolés !

Anonyme a dit…

bjour ingrid , voila tu ma tellement guidé pour mes lectures que je voulais moi aussi te conseillé un livre ,
L'aliéniste de Caleb Carr
New York 1896... Un meurtrier auprès duquel jack l'Éventreur fait piètre figure sème aux quatre coins du Lower East Side les cadavres d'adolescents atrocement mutilés sans provoquer la moindre réaction des pouvoirs publics... Révolté par tant d'indifférence, Theodore Roosevelt, alors préfet, fait appel à ses amis John Schuyler Moore, chroniqueur criminel, et Laszlo Kreizler, aliéniste spécialiste des maladies mentales -, pour élucider cette énigme terrifiante.

lorent

Ingrid Barnay a dit…

Merci Lorent pour cette suggestion... quand ma Pal sera descendue un peu je le prendrai sur PM ! Merci encore ! passe une bonne journée !

Joelle a dit…

Vu les avis très positifs que j'ai déjà lus, je le note sans hésitation ! Pourtant le résumé ne m'avait pas vraiment accrochée au départ !

Anonyme a dit…

j ai été très déçu par ce livre. je trouve qu'il part dans tous les sens. j'avoue ne pas avoir tout compris

Anonyme a dit…

J'ai trouvé ce livre sur le net,mais je n'arrive pas à me faire à une lecture sans le support papier.Doonc,il attend que je le lise.J'ai hâte,vu les commentaires contradictoires.
Mais 9,5/10,ça m'etonnerait que je suis déçue.

Pour ingrid,vous avez l'air d'aimer les livres"forts",alors,lisez Antoine Chainas,ou Cary Ferey,vous allez halluciner.