mardi 30 janvier 2007

LES LOUPS DE FENRYDER d'Alec Covin

L'histoire

Tout commence, lorsque Rose Holder, une vieille femme alcoolique et obèse confie son terrible secret à son petit fils lors d'une après-midi de grande chaleur où elle avait étanché sa soif au whisky. Le seul mérite de cette révélation sera de soulager un peu sa conscience en racontant un moment de son adolescence qui lui a gâché sa vie et l'a petit à petit rongée de l'intérieur.
Ce secret ? Le 23 juillet 1933, les McNeice, la famille la plus riche de Tusitala, petite ville de Louisiane, organisaient une grande fête en l'honneur des vingt ans de leur fils Charlie. Pour l'occasion, ils avaient invités tout ce que la région comptait de personnes importantes. Rose et deux de ses amis, avaient décidé d'aller épier la fête pour avoir l'occasion de voir défiler belles robes et luxueuses voitures. Ils ne virent pas que ça. Ils assistèrent au massacre de la famille et des invités. La maison prit soudainement feu de toutes part et ne laissa aucun survivant. Mais ils ne virent pas que ça. Ils virent aussi les assassins, ceux qui s'appelaient entre eux les « Loups de Fenryder ». Pour Rose cet incendie n'avait rien de naturel, pas dans le sens où il était accidentel, mais plutôt où la maison avait pris feu par la simple force de la pensée de son commanditaire.
Depuis lors, elle et ses amis ne s'étaient plus jamais adressés la parole.
Après cette lourde révélation dont son petit fils n'avait alors pas peser l'importance, elle lui fit jurer de ne jamais devenir écrivain car elle détestait les livres et ne voulait pas qu'un membre de se famille en face son métier.

Manque de chance, c'est justement à cause de cette promesse que Stanley se découvre un goût prononcé pour l'écriture et il devient un célèbre auteur de best-sellers d'horreur.
Un jour, alors qu'il accorde une interview à un journaliste il lui avoue la promesse qu'il avait faite à sa grand-mère, morte depuis et se laissant aller, il lui raconte la fameuse nuit du 23 juillet 1933.
C'était trop tard, il les avait réveillés et ils comptaient bien venir se venger.

Les personnages

- Stanley Holder : personnage principal du roman, il est la première victime du réveil des Loups puisqu'ils s'en prennent à sa fille unique le soir de Thanksgiving en la décapitant sous ses yeux de manières plus que surnaturelle.
- John & Laureen Baldwin : lui était acteur à Hollywood et elle mère au foyer ; lassés de leur ancienne vie, ils décident de venir s'installer à Tusitala pour ouvrir un Bed & Breakfast paisible et élever leur fils Scotty. Manque de bol, ils s'installent dans la maison qui avait été construite sur les cendres de la demeure des McNeice.
- Scotty Baldwin : pauvre gamin de 5 ans qui va bien vite mûrir et devenir la proie facile des Loups. Une grande partie du roman lui est consacrée et l'on vibre de peur pour cet enfant si attachant.
- Norman Jarrett : ancien médecin à la retraite de Tusitala c'est un homme érudit qui avait donné le goût de la lecture à Stanley lorsqu'il venait l'été en vacances chez sa grand-mère. Au fil des pages, son rôle dans l'histoire va devenir de plus en plus important.
Ce livre m'a captivée tout au long de ma lecture !

Ma note : 8.5/10

3 commentaires:

Beloved a dit…

Vraiment surprenant et effayant. ta note est bien justifiée. J'ai le tome 2 à lire.

Anonyme a dit…

un tres bon livre,qui nous fait dresser les poils sur les bras,et nous invite a surmonter notre propre peur....

Nicolas a dit…

J'ai bien aimé, mais j'ai préféré le deuxième opus. Les loups de Fenryder comportent quelques longueurs et une fin qui m'a un peu déçu. Mais quel talent de conteur que celui de Covin!