mardi 30 janvier 2007

TRAIN D'ENFER POUR ANGE ROUGE

Depuis six mois que Suzanne a disparu, le commissaire Franck Sharko erre dans un monde peuplé de ténèbres. La découverte d’un cadavre cruellement mutilé, en une mise en scène défiant l’imagination, va le propulser au coeur d’une implacable machinerie meurtrière. Un voyage hallucinant et halluciné, des carrières granitiques bretonnes aux sordides backrooms sadomasos de Paris... Tapie dans l’ombre de la Toile, serait-ce la résurrection de l’Ange rouge, cet esprit machiavélique qui mène la danse à train d’enfer ? Et ce n’est pas Poupette, sa loco modèle réduit, seule encore à apaiser ses tourments, qui pourra lui indiquer la voie...

La femme du commissaire Franck Sharko a disparu depuis six mois sans laisser la moindre trace. Or des femmes sont découvertes mortes après avoir été atrocement torturées et mutilées. Le tueur en série qui met ces crimes en scène d’une manière barbare et sophistiquée ne viole pas, son plaisir consistant avant tout à faire souffrir ses victimes le plus longtemps possible. Il entre en contact avec Sharko par l’intermédiaire de son courriel. Sûr de son intelligence et de son habileté, il veut jouer avec la police et sortir ses crimes raffinés de l’anonimat. Le policier oriente ses recherches vers les milieux sado-masochistes parisiens. La descente aux enfers ne fait que commencer... Cet incroyable premier roman possède une densité à couper le souffle. Les descriptions des scènes de torture d’une voilence inouïe, qui n’auraient pu être que voyeurisme malsain, ne sont jamais gratuites. L’intérêt rare dans ce type d’ouvrage réside dans des interrogations métaphysiques sur la mort, la souffrance et le mal. Le commissaire interroge les corps suppliciés et analyse la fascination qu’exerce sur lui cette barbarie. Une lecture dont il vaut mieux savoir qu’elle est éprouvante et un auteur à suivre de près.


Ma note 10/10

5 commentaires:

seriallecteur a dit…

Je le commence à peine. Je te dirai ce que j'en ai pensé... En tout cas, merci pour ta critique qui m'a donné envie de m'y mettre depuis le temps que je l'ai dans ma bibliothèque !!

SERGE a dit…

Bonjour,
Tres bon thriller qui m'a tenu en haleine du debut à la fin. A lire absolument.
Le 10/10 est mérité.
PS : Merci à "fan de thrillers" pour les commentaires les notes et tout le reste. Quand on ne sait plus quoi lire on trouve sur ce site....en etant sur de ne pas se tromper.

Mickael a dit…

J'ai trouvé ce roman excellent, tout à fait le style de polar que j'aime lire. J'ai connu Franck Thilliez grâce au film tiré de son roman : la chambre des morts. Ayant apprécié ce dernier, j'ai couru dans une librairie m'acheter un livre de cet auteur.
Et je ne le regrette pas ... Train d'enfer pour ange rouge m'a passionné. Je vais maintenant commencer "La forêt des ombres".
Au passage, chouette blog ! ;-)

Anonyme a dit…

effectivement c'est très éprouvant, mais je me pose une question :il existe d'étranges ressemblances entre train d'enfer et l'auteur tess gerritsen (le chirurgien) lorsqu'est abordé la mutilation de cadavres en fac de médecine (anatomie) curieux ? qui a copié sur l'autre ?

Anonyme a dit…

Bonjour et bravo Ingrid pour ton blog !
Je suis novice dans les thrillers, j'ai eu la révélation cet été avec "Piège nuptial" de kennedy Douglas et "cet nuit là" de Barclay (que j'ai adoré ts ls 2)
Et bien moi pour ce livre, je suis très déçu : L'histoire commençait bien, j'étais bien pris par les évènements mais au fur et à mesure l'auteur m'a laché et finalement je n'étais plus dedans au dénouement de la fin avec la révélation du tueur. Manque de matière de psychologie... Dommage.